Généralement vendu à tort sous le nom

d'Ancistrus temminckii ou Ancistrus commun, dit aussi Silure bleu.

mais peut-être Ancistrus triradiatus

de la famille des Locariidés 

Ancistrus sp.

Les Ancistrus apprécient une eau dont le pH est compris entre 6 et 8 , et à une dureté de 6 à 15 GH.ce qui fait qu'on peut les acclimater à la plupart des aquariums d'eau chaude.

Ils sont originaires du bassin de l'Amazone, du Rio Negro, des régions de Téfé et Madeira entre autres, et vivent très bien avec des Discus. Ils mesurent une douzaine de centimètres au maximum. Les excroissances sur la tête peuvent se ramifier et devenir très importantes chez les vieux mâles.

Ancistrus temminckii Valenciennes 1840

On trouve le "vrai" A. temmincki en Guyane, dans la région de la Saramacca, au Surinam et dans le bassin du Maroni..Il n'y a pour ainsi dire pas la moindre exportation de poissons d'aquarium dans cette région de l'Amérique du Sud, mises à part des expéditions scientifiques et quelques rares particuliers... la probabilité que l'espèce présente dans nos aquarium soit Ancistrus temminckii est vraiment très faible.

Les plus grands ne dépassent pas 12 cm, leurs excroissances restent courtes. Ils apprécient une eau dont la température ne dépasse pas 25 degrés mais assez dure, jusqu'à 25 dKH.

A ne pas confondre avec l'Ancistrus dolichopterus = L183 connu aussi sous le nom d' A.hoplogenys

ici un VRAI Dolichopterus

 

A. batardus... un mâle sur la photo

on remarque sur sa tête les excroissances qui se ramifient

un mâle

une femelle d'une dizaine de centimètres.

 

Ancistrus.sp. commun ou Ancistrus sp "batardus" ;-)

pH de 6 à 7,5

dureté : de 5 à 20 Th.

température : 23 à 27 degrés

originaire d'Amérique du Sud.

Il a besoin d'un bac d'une centaine de litres au moins puisqu'il mesure à l'âge adulte une bonne dizaine de cm. Il faut aménager des cachettes, souches ou pierres entassées car il se cache une partie de la journée, sortant plutôt le soir et la nuit.

Le mâle porte des excroissances, comme des cornes sur la tête et le museau, la femelle en est quasiment dépourvue.

Comme leur taille dépasse rarement une dizaine de centimètres , et qu'ils sont paisibles ,on peut les associer à d'autres poissons , même des espèces de petite taille.

Leur corps est recouvert de plaques osseuses, et les nageoires portent des épines . Attention en les attrapant dans une épuisette, ils se retrouvent régulièrement "coincés" dans les mailles du filet . Il faut alors mettre l'épuisette dans l'aquarium et attendre que le poisson en sorte tout seul , sinon on risque de le blesser.

Les Ancistrus changent facilement de couleur, se marbrent de taches plus claires ou plus foncées .Ce n'est pas signe de maladie mais ce sont des variations normales dues au stress, à la domination ou simplement à l'adaptation au décor...

Si on prend soin de varier leur alimentation, les Ancistrus ne mangent généralement pas les plantes. Ils sont végétariens et consomment , en plus des algues, de la salade, de la laitue, des épinards, des tranches de patate, de concombre, de courgette, ils aiment aussi les petits pois, enfilés sur un bâtonnet et adorent la banane ! Il est nécessaire de lester les légumes ou de les enfiler sur une brochette en bois ou un un fil de fer pour éviter qu'ils flottent. On peut les faire bouillir quelques secondes ou les passer au four à micro-onde ou simplement donner les légumes crus.

Ils apprécient de pouvoir manger des fibres végétales. Si on ne les nourrit pas très régulièrement avec des végétaux, on recommande généralement de placer une racine ou une souche dans leur bac ! Cette affirmation est mantenant contestée. La majorité des Loricariidés n'ont pas besoin de racine, en effet ils râpent le film organique se trouvant sur tous les élément du décor... les seuls genres pouvant retirer des substances nutritives suffisantes du bois sont les espèces appartenent aux genres Panaque (et Panaqolus ) ainsi que les Hypostomus du groupe cochliodon (anciennement Cochliodon), grâce à des bacteries spécifiques présentent dans leurs intestins... ces bacteries sont absentes chez les autres!!! La racine peut être remplacée par une demie- noix de coco par exemple ou par des distributions très régulières de légumes fibreux et / ou de fruits. A défaut d'être "mangée" elle sert de cachette, de site de ponte et de support aux algues et mico-organismes.

Les Ancistrus supportent mal la pollution de l'eau, et il faut faire très attention aux dosages lorsqu'on utilise des traitements chimiques dans les bacs , médicaments ou autres...Ils sont aussi très sensibles au cuivre et aux phosphates.

Comme ils sont parfois assez territoriaux, il est plus facile de garder un couple ou un mâle et 2-3 femelles dans un bac de 200 litres au moins. Par contre, ils ne s'intéressent pas du tout aux autres poissons du bac et vivent très bien en aquarium communautaire.

Etant assez adaptables, on trouve des Ancistrus aussi bien dans des bacs reproduisant un lac africain dont le pH et la dureté sont élevés, que dans des aquariums d'eau douce et acide.

 

Texte très complet à lire sur les Ancistrus

 

Planquée sous une noix-de-coco

 

 


 

Reproduction des Ancistrus

Ils se reproduisent facilement en bac d'ensemble, idéalement à 26 degrés, et la ponte est souvent provoquée par un gros changement d'eau et par une alimentation végétale à base d'épinards ou de végétaux frais et abondants !

La femelle pond dans une grotte sombre, une demie noix de coco, une cavité dans une racine ou sous une souche et colle ses oeufs à la paroi . Ils sont assez gros et un peu orange. Chez moi les Ancistrus ont pondu dans une noix de coco et sous une racine de tourbière, dans le bac asiatique et dans le bac amazonien .C'est le mâle qui s'occupe des oeufs et des jeunes jusqu'au moment de la nage libre ce qui demande une bonne semaine à 26 degrés . Quelques jours plus tard on voit les jeunes Ancistrus commencer à se promener au fond du bac, à se coller contre les vitres et à chercher à manger. On peut alors les nourrir avec des épinards, de la salade ébouillantée ou du concombre et de la courgette.

On peut très bien les laisser grandir dans le bac communautaire, s'il n'y a pas trop de gros prédateurs, ils se cachent dans les plantes et le décor et se nourrissent d'algues, de concombre et d'autres légumes.. .

le mâle qui surveille et ventile ses oeufs

juste éclos

un sac vitellin très important

la mâle

avec un jeune d'une portée précédente

et des oeufs juste éclos

Pour voir d'autres photos étonnantes sur des Ancistrus à peine sortis de l'oeuf

http://optimal.nexenservices.com/tf/galeries/galeries.htm

Les jeunes sur ces photos mesurent de 1 à 3 cm . Ils sont dans un bac de 30L . Ils doivent avoir environ 10 à15 jours, je n'ai rien vu avant qu'ils commencent à s'éloigner du couvert des plantes.

On voit bien les comprimés de nourriture au fond ce qui donne un idée de la taille des poissons :-)

Jeune Ancistrus âgé d'une semaine , il mesure moins d'un centimètre, eau à 25-26 degrés, pH vers 7 , dureté environ 7dGH.

plus de détails sur les paramètres du bac

La mère et un jeune se partageant une tranche de concombre..

La même en + grand
La même en + grand

les Ancistrus squattent souvent la noix de coco des petits cichlidés.

.

Nurserie pour une douzaine de BBs Ancistrus dans un coin du bac , les autres sont restés dans l'aquarium

 


Des feuilles d'Echinodorus après les passages des Ancistrus.

Pour éviter de massacrer les plantations on peut leur donner du comcombre ou d'autres légumes