_Aquarium de Veronique ____________aquarium________

Les algues en bac d'eau douce

Les algues sont le principal fléau qui touche les aquariophiles, tous y sont confrontés un jour ou l'autre. Dans un bac nouvellement installé ( moins de 6 mois ) il est normal de trouver des algues. Elles profitent du fait que l'aquarium n'est pas encore bien équilibré pour s'installer et prospérer. Il suffit d'attendre patiemment, sans intervenir brutalement et elles disparaîtront d'elles-mêmes, si les paramètres sont bons.

Les algues sont des organismes extrêmement variés qui ont diverses formes et diverses couleurs.
Les algues sont l'ensemble des organismes autotrophes, donc capables de se développer par photosynthèse uniquement à partir d'éléments simples comme le gaz carbonique, l'eau, les sels minéraux. Les algues prélèvent dans le milieu extérieur des substances organiques dont elles ont besoin
Les algues sont constituées d'un appareil végétatif non différencié appelé thalle, qui ne possède jamais la différenciation en tiges, feuilles, et racines des végétaux supérieurs. Les algues sont toujours dépourvues de tissus vasculaires et les parois des cellules ne sont jamais lignifiées.. Elles peuvent mesurer quelques micromètres jusqu'à plusieurs mètres.

On distingue 2 grands groupes d'algues : Les macro-algues qui sont fixées au fond de l'eau par un thalle et le phytoplancton, qui flotte en pleine eau.

Les algues sont de couleurs variées , qui sont dues à la présence de divers pigments qui peuvent masquer plus ou moins la chlorophylle.
Parmi les les macroalgues on parle d'algues vertes ou Clorophytes, d'algues brunes ou Chromophytes, et d' algues rouges ou Rhodophytes. L'étude scientifique des algues se nomme la phycologie.
Parmi les micro-algues : on trouve les diatomées formées essentiellement de silice, les dinophycées , dont beaucoup sont toxiques, Les rhodophycées, les chlorophycées et les cyanophycées, les fameuses algues bleues, qui sont une vraie plaie en aquarium, connue sous le nom de cyanobactéries. On y trouve aussi la spiruline, aliment très apprécié par la plupart des poissons.

Les algues font partie de l'aquarium, d'une certaine façon elles participent à l'équilibre en absorbant les nitrates par exemple,...mais il faut qu'elles restent en quantité très limitée sinon leur présence est visible et disgracieuse. Les algues sont des plantes très anciennes (plus de 2,5 milliards d'années) qui ont largement eu le temps de s'adapter à tous les milieux . Les algues sont des végétaux photosynthétiques. Elles contiennent toujours de la chlorophylle et divers autres pigments.

La prolifération des algues est directement liée à une carence quelconque, une mauvaise qualité de l'eau ou à un éclairage non adapté.
Une explosion d'algue dans un aquarium est toujours le signe d'un déséquilibre ou d'un dysfonctionnement.

Les algues profitent d'un excès de phosphates ou d'azote ( sous forme de nitrates ) ou d'un manque d'un oligoélément qui paralyse la croissance des plantes. Un filtre mal entretenu accélère la pousse des algues en laissant dans l'eau des nutriments qui leur profitent. Les filtres produisent des nitrates et une quantité trop importante de nitrates fait pousser les algues ! il faut donc laver et entretenir soigneusement ses filtres.

Pour limiter la présence d'algues, il faut

-un bon éclairage ,1 Watt pour 2 litres d'eau . (Les puristes comptent en lumen...: idéalement 30 lumens par litre ) pendant 11 à 12 heures et d'une seule traite.( pas de coupure, les plantes n'apprécient pas vraiment )

-des tubes néon changés chaque 10 à 12 mois . Après ce laps de temps, ils éclairent toujours, mais leur spectre a changé et ce sont les algues qui en profitent !

- des taux de Nitrates et Phosphates maintenus bas: L'effet majeur des nitrates sur les eaux de surface est de les conduire à l'eutrophisation. Ce processus se déclenche quand les eaux sont trop chargées en nitrates et en phosphates, ces deux nutriments qui permettent la croissance des algues. (source: rapport du Sénat sur les Nitrates et la pollution de l'eau . http://www.senat.fr/ )

-des engrais distribués régulièrement , dans le sol en pastille ou en boulettes , et en liquide , journalièrement ou hebdomadairement .

- l'injection de CO2 pour faire pousser les plantes.

-des plantes qui poussent très vite, genre Cératophyllum demersum , Hygrophila, Cabomba, Elodéa, Myrrophyllum, qui concurrencent les algues vertes en consommant les nutriments qui sont dans l'eau et en produisant semble-t-il certaines substances algicides. Il semble que les algues ne se propagent plus lorsque la quantité d'algicides et d'antibiotiques naturels (tels que les polyphénols) produits par des plantes saines est suffisante. Sans aller jusqu'à dire que les plantes "affament " les algues, on peut affirmer qu' elles jouent un rôle important dans leur éradication .

- un taux de fer bien surveillé. Trop de fer encourage les algues et pas les plantes.

On recommande en général un taux de fer de 0.05 à 0.1mg/l . On peut ajouter du fer grâce aux engrais liquides comme le Dupla24 ,il est préférable d'employer alors le test fer de Dupla . Le test Sera préconise entre 0,5 et 1 mg/l , alors qu'en règle générale on assure qu' à 0,25 mg/l , les plantes s'épuisent ...Il y a donc une grosse différence de mesure entre le test Dupla et les test Sera ou JBL...

Visiblement tous les tests ne fonctionnent pas de manière identique et ne testent pas la même chose , fer non-chelaté ou fer chelaté. (Voir page sur le fer et les engrais . )

Lire ces commentaires d'aquariophiles ayant utilisé diverses méthodes de lutte contre les algues

Pour limiter ou éviter l'invasion des algues au démarrage d'un nouvel aquarium
il faut

- planter un maximum de plantes qui poussent très vite pour créer de la concurrence, ( quitte à arracher les 3/4 des tiges d'ici 6 mois quand l'équilibre commencera à s'améliorer et à les remplacer petit à petit par d'autres plantes qui poussent moins vite mais qui seront plus grandes ou plus décoratives ; Anubias, Echino ...)

- distribuer la moitité des doses d'engrais liquides pour ne pas favoriser les algues qui sont les 1ères à en profiter

- ne pas allumer tous les tubes fluos d'un seul coup pendant 12 heures....
mais ne brancher que les 2/3 de l'éclairage pendant 10 heures environ puis augmenter petit à petit sur 2-3 mois.

- injecter du co2 tout de suite, dès la mise en eau pour favoriser la pousse des plantes

Normalement, si les paramètres de l'eau et l'éclairage sont bons, les algues ont peu de chances de s'installer définitivement. Idéalement on compte 10 à 12 heures d'éclairage continu, réglé par une minuterie. Il est tout à fait possible de programmer la minuterie pour que l'éclairage artificiel s'allume vers 11h du matin et s'éteigne à 22h30 par exemple, afin de profiter de voir ses poissons et d'apprécier le bac surtout s'il est installé dans un salon ou une pièce où l'on se tient plutôt le soir.

Dans un bac récent et pas équilibré, on peut trouver des algues brunes et des vertes...et un peu de moisissures sur la racine ! Normalement on doit pouvoir se débarrasser des ces algues en améliorant l'éclairage et en ajoutant régulièrement des engrais, du fer et du co2, bref en favorisant la pousse des plantes.

Algues et saletés diverses, accumulées certainement suite à un mauvais brassage et une filtration insuffisante


Exemple de moisissures et non pas d'algues qui peuvent croître dans un bac où l'on introduit une racine mal nettoyée
d'autres photos et des détails sur les moisissures


Attention

Ce n'est pas une algue mais une forme de champignon ( voir ici )


D'autres photos pour les identifier ici

Mauvais conseils

Il vaut mieux éviter d'utiliser des produits anti-algues, qui bouleversent l'équilibre de l'aquarium et créent d'autres problèmes . Les anti-algues agissent aussi sur les plantes par des inhibiteurs de croissance, ils ne bloquent pas que la pousse des algues.... mais ils arrêtent aussi la croissance des plantes et porter atteinte aux plantes revient finalement à favoriser les algues et donc le remède est pire que le mal !

Il est parfois recommandé de faire une coupure d'éclairage de 4-5 heures en pleine journée ! Ceci porte atteinte aux algues , mais surtout aux végétaux supérieurs que sont les plantes. C'est anti-naturel au possible : on ne peut pas remplacer la luminosité d'une journée tropicale de 12 heures par 2 fois 5 heures d'éclairage !

Certaines marques vendent des tubes fluos "anti algues " ou avec un spectre lumineux avec un "trou à algues "!! C'est ssurtout un argument commercial  

On parvient à limiter les algues en respectant des règles de base

- changements d'eau réguliers ( 10% à 20 % chaque semaine )

- pas trop de poissons dans l'aquarium . Attention à la surpopulation !

- beaucoup de plantes, et privilégier les plantes à pousse rapide.

- pas trop de nourriture qui tombe au fond et pollue.

- surveillance régulière des nitrates et phosphates.

Otocinclus, est un très bon mangeur d'algues vertes.

Les algues pinceaux par exemples et les Cyano prolifèrent souvent dans un aquarium qui présente un déséquilibre entre les Nitrates et les Phosphates

Il ne faut PAS viser un taux de zéro No3 ni zéro Po4, un peu de Nitrates et de Phosphates sont nécessaires.

Idéalement un taux de 15-20 mg/L de NO3 et un taux de 1 mg/L de Po4 permet d'éviter des poussées d'algues et favorise la pousse des plantes !

En cas de mnaque de No3 il est recommanddé d'espacer les changements d'eau ou même de polluer légèrement le bac en augmentant par ex les distributions de nourriture pour augmenter un peu la cherge d'Azote.

On peut aussi ajouter simplement du Nitrate de potassium , (KNO3) acheté en droguerie.

Lire ces commentaires et voir le chapitre sur les Cyano en bas de page

 

Algues vertes Pithophtora

 

 On peut aussi éviter d'introduire les algues qui sont sur les plantes qu'on achète ou échange. Attention : les plantes 100 % aquatiques supportent mal ce genre de traitement ! Les Cabombas, Myrophillum ou Cératophyllum sont détruites !

Il y a deux manières simples de nettoyer les plantes :
Avec du Permanganate de potassium.

Prendre en pharmacie un sachet de 1 gr, le mélanger à 1 L d'eau. Une fois le produit bien dissous, prendre 5 ml de cette préparation avec une seringue, par ex. et les mélanger avec 1 L d'eau. Faire tremper les plantes dans cette solution, durant quelques minutes. Bien rincer à la fin.

On peut aussi employer ce mélange pour désinfecter les épuisettes et le matériel aquariophile qui passe d'un bac à l'autre . Il suffit de les laisser tremper entre 2 utilisations.

Avec de l'eau de Javel
Le dosage est de 19 parts d'eau pour 1 part d'eau de Javel. Pour une solution de 10 L cela donne 9,5 L d'eau et 0,5 L d'eau de Javel. Faire tremper les plantes dans cette solution pendant 1 minute et pas plus !! Il faut bien rincer les plantes immédiatement après. La mousse de Fava supporte bien ce traitement mais le Riccia par exemple est brûlé, tout comme les autres plantes 100% aquatiques.

Algues filamenteuses vertes

Lire ces commentaires d'aquariophiles ayant utilisé diverses méthodes de lutte contre les algues

 


Types d'algues

Les algues siliceuses ou diatomées

 Les premières qui apparaissent sont souvent celles qu'on appelle à tort, les algues brunes

(La plupart des algues brunes ou phéophycées se développent en eau de mer = les fucus et les laminaires, quelques variétés seulement existent en eau douce. ; il en existe seulement quelques variétés en eau douce. Au sein des Chromophytes, les algues brunes,vivant essentiellement en eau de mer, sont regroupées dans la classe des Fucophycées (anciennement les Phéophycées). Leur couleur est due à l'abondance de pigments bruns, la fucoxanthine, qui masque la chlorophylle.) En aquarium, elles sont parfois causées par un manque de lumière , pas assez d'heures d'éclairage ou pas assez d'intensité . On résout le problème en installant un ou des néons supplémentaires au dessus du bac ou en allongeant la durée de l'éclairage à 12 heures ou encore en changeant des tubes fluos trop âgés.

Dans un nouveau bac, les algues brunes (diatomées) sont presque inévitables mais elles sont peu envahissantes. Elles disparaissent en général toutes seules en 1 ou 2 mois dès que l' équilibre de l'aquarium s'améliore. Il n'y a pas encore d'équilibre entre la quantité des plantes, le nombre des poissons et les doses de nourriture distribuées dans le bac. La population bactérienne de l'aquarium est en cours de développement, la plantation doit s'étoffer, bref l'aquarium a besoin de temps pour qu'un équilibre plus ou moins précaire se mette en place
Normalement, si les paramètres de l'eau et l'éclairage sont bons, les algues brunes s'éclipsent avec le temps. Selon les régions, l'eau de distribution peut présenter une teneur élevée en silicates, (il peut y avoir jusqu'à jusqu'à 30 ou 40 mg/l de dioxyde de silicium (SiO2) ) dans un tel cas, l'utilisation d'eau osmosée peut s'avérer indispensable.

Si elles apparaissent dans un bac qui tourne depuis longtemps par contre elles signalent une mauvaise qualité d'eau et une baisse de la qualité de la lumière. Il faut contrôler alors depuis combien de temps les tubes n'ont pas été changés. On les rencontre très souvent dans les bacs peu plantés avec un décor composé de roches et qui hébergent des cichlidés africains. Ces bacs présentent une eau dure avec un pH supérieur à 7,5, on y garde peu de plantes qui pourraient consommer les nutriments, donc ceux-ci profitent aux algues. Cette eau contient peu de co2 et les végétaux y poussent mal donc ce sont logiquement les algues qui prennent le dessus. De plus en reproduisant un lac africain, l'éclairage est généralement faible, de l'ordre d'1 watt pour 3-4 litres. Il est très difficile de parvenir à se débarrasser des algues brunes qui prolifèrent dans ce type de bac. Une des solution est l'introduction de poissons dont le régime alimentaire comprend une part importante de végétaux et qui vont donc brouter les surfaces recouvertes d'algues, en consommant en même temps les petits organismes qui y vivent et toute une faune d'animalcules.

Parfois il arrive que les algues brunes se développent dans un bac qui tourne depuis 1 ou 2 ans, sans qu'on puisse mettre en cause la maintenance : dans un tel cas, c'est certainement une baisse de la qualité de l'éclairage qui provoque leur apparition.
Il faut changer les tubes au moins une fois par année ! Leur durée de vie est évidemment plus longue mais le rayonnement émis se modifie au bout de 9-12 mois environ et si notre oeil ne s'en rend pas compte, les plantes et les algues elles, y sont sensibles!

 Certains poissons comme les Ancistrus les mangent parfois.

Sur le fond du bac

Sur les pierres, comme de la rouille...

 

Les Diatomées font partie des algues brunes Chromophycophytes, classe des Bacillariophycées.
Ce sont des organismes microscopiques et unicellulaires, dotés d'une enveloppe siliceuse qui renferme une sorte de mucilage de couleur jaune plus on moins foncé. Les chromatophores ou endochrome remplissent les mêmes fonctions que la chlorophylle dans les plantes supérieures. Leur coloration est due à la diatomine
On rencontre des Diatomées dans la nature partout où il y a de l'humidité. Elles peuvent vivre en solitaire ou en grande colonie, elles adhèrent parfois au décor, pierres et plantes aquatiques, soit par l'une de leurs valves, ou au moyen d'un coussinet
Les Diatomées se fixent sur les plantes mais sans les parasiter. La durée de vie d'une diatomée est de 3 à 4 semaines
Certaines diatomées peuvent donner une odeur ou un goût spécifique à l'eau.
Elles ont l'apparence d'un tapis brun, d'une couche de rouille qui recouvre les vitre et le décor. D'un aspect parfois huileux , plus généralement rugueux. La couleur brune de ces algues est due à un pigment. Elles sont de texture siliceuse, on les retire aisément en frottant avec les doigts les feuilles des plantes atteintes ou en employant une éponge légèrement abrasive sur les vitres ou les éléments du décor

Il existe des milliers d'espèces de diatomées aussi nommées bacillariophycées dans le monde, qui vivent aussi bien en eau douce que salée

Ce sont des algues unicellulaires qui possèdent une couche externe de silice, qu'on nomme la frustule. Quand les diatomées meurent, leur contenu cellulaire se décompose et il ne reste que cette paroi externe.
Elles se reproduisent par division (chaque nouvelle cellule est plus petite que la précédente) et par un mode de reproduction sexuée particulier nommé : auxosporulation, qui permet à deux cellules de petite taille de redonner naissance à une nouvelle diatomée de grande taille

Voir d'autres photos  

Algues vertes filamenteuses

Les chlorophycophytes ou algues vertes      
 Il existe entre 6000 et 7000 espèces d'algues vertes, en eau douce et en eau de mer, elles se sont adaptées à tous les milieux, il est souvent difficile de les identifier avec précision !               

Elles poussent dans un bac en bonne santé ! Elles ont les mêmes exigences que les plantes , leur apparition est bon signe , elles sont moches , mais pas nocives, il suffit de les retirer à la main ou en les enroulant autour d'un bâtonnet , car elles entrent en concurrence avec les plantes et consomment les mêmes nutriments..

Une lumière trop intense, un taux de fer trop haut, un excès d'engrais, trop de nitrates et trop de phosphates contribuent à les faire se développer. Elles pouraient aussi être favorisées par une carence en potassium...

Certains poissons herbivores s'en nourrissent :Ancistrus , Epalzéorhynchus , Plécostomus ,Crossocheilus siamensis, Otocinclus , Gyrinocheilus , Xyphos , Platys , Black-mollys. Les crevettes Caridina les mangent aussi..

On trouve des algues filamenteuses vertes et des filamenteuses brunes ou noirâtres, selon l'éclairage du bac et selon les pigments.

Des fils gris ou noirs

Des longues algues brunâtres filamenteuses.

Peut-être colorées par les tanins du bois?

Elles sont vertes en séchant.

Un bac fortement atteint : Les filamenteuses étouffent toutes les plantes. Il faut les retirer 2 fois par semaine...

Ulothrix

 

Filamenteuses de 30 cm, certainement des Spirogyra

Un autre bac bien envahi.

Un autre exemple où les algues étouffent les plantes

D'autres photos


 Algues vertes

Oedogonium

Elles se présentent sous la forme de filaments de 2 à 20 mm, solidement accrochés aux feuilles ou au décor. Ces "poils "sont très fins et verts clair et recouvrent rapidement la face supérieure des plantes comme une fourrure... Elles s'installent sur les feuilles hautes, près de la lumière et toutes les plantes peuvent être ainsi habillées. Ces algues se reproduisent très rapidement et peuvent envahir un bac qui a un taux de nitrates trop important .

Pour les éradiquer il suffit en général de retrouver les bons paramètres de l'eau en faisant baisser les phosphates et surtout les nitrates par des gros changements d'eau réguliers. Les Ampullaires, les planorbes et certains poissons les broutent. On peut aussi diminuer le sphospahtes et nitrates en employant des résines ou masses filtantes spéciales du genre Nitrat-ex ou Phos-ex ou Cleanwater. On obtient aussi d'excellents résultats avec les résines Steimer.

algues vertes Pithophora   
Comme des petits buissons qui se développent   
en touffe,à partir d'un seul point de fixation.

Si elles sont un peu gluantes ce sont plutôt des Spirogyra

Algues du genre Cladophora: des filaments raides et rugueux.

Oedogonium de 10mm environ

 

9 fois sur 10 il suffit de rétablir des bons paramètres pour faire disparaître les algues.
Il ne sert à rien de traiter avec un produit anti-algue si on ne trouve pas la cause de leur prolifération, elles reviendront systématiquement et les plantes seront de plus en plus affaiblies. Les produits anti-algues tuent le protoplasme des cellules végétales en détruisant les molécules protéiques et bloquent l'activité respiratoire, donc les produits qui nuisent aux algues nuisent aussi aux plantes supérieures.
Bon nombre d'algicides contiennent du cuivre, qui est très nocif pour les invertébrés du bac et qui donc va tuer les escargots et crevettes, qui sont des auxiliaires précieux dans la lutte contre les algues vertes. Les poissons sans écailles, comme les Loricariidés n'apprécient pas non plus l'accumulation de cuivre.
 

Une longue tige qui pourrait être une Utriculaire, plante carnivore qui porte des petits pièges à l'aisselle des tiges. aquatique ou épiphytes sans racines.

Photos et description ici : http://membres.lycos.fr/


Il existe aussi des macro-algues, les Charophycées qui forment des filaments complexes et branchus qui font penser à des plantes supérieures, certaines charales ressemblent par ex à des tiges de Ceratophyllum demersum ;

Les mieux connues sont les Nitella et les Chara. Ce sont des algues qui vivent en eau douce (il existe quelques espèces vivant en eau saumâtre).

Leur thalle est composé de cellules géantes (jusqu'à plusieurs centimètres de longueur) et présente une structure cassante. Elles sont très proches des plantes vertes.

 


voir d'autres photos d'algues

.


Algues en forme de corne de cerf, ou algues barbes
Famille des algues rouges , Compsopogon.

Elles poussent près de la surface, sur les plantes . Elles semblent apprécier une bonne lumière.On peut les arracher en faisant attention de bien tout retirer sinon elles repartent du même point. Elles sont généralement grises, noires ou même blanchâtres, leur texture est plutôt visqueuse; à priori il s'agit plutôt d'algues rouges que de simples algues vertes . A part l'emploi d'eau de Javel ou l'arrachage manuel il n'y a pas d'autres façon de s'en débarrasser à part en coupant les feuilles des plantes atteintes.

L'algue rouge Compsopogon est une espèce sub-tropicale qui aime les eaux chaudes et alcalines (pH haut, 7,3-8,5) On arrive parfois à s'en débarasser en acidifiant l'eau ( emploi d'aspirine, ) et en diminuant momentanément la température.

algue rouge Compsopogon

des longs fils bruns ou gris

parfois comme une pelote de fils


Algues encroûtantes,
Chaetophora , Hormidium , Grangrosira

Elles arrivent très vite dans un nouveau bac, et sont généralement signe que l'équilibre est bon . Elles sont relativement discrètes, poussent sur le décor et les vitres, mais n'envahissent pas tout .

Les escargots ( les Neritinas surtout ) et la plupart des poissons herbivores les mangent. Sur les vitres on les retire simplement en employant comme "grattoir" une ancienne carte de crédit ou une carte téléphonique. Ca ne raye pas les vitres et c'est très efficace.

sur le sol et le décor

Hormidium forme une couche verdâtre et très mince qui recouvre les vitres ou le décor.

Les filaments des Grangrosira se fixent plutôt sur les feuilles des plantes et forment des taches vert foncé ou noires.

Elles peuvent totalement envahir les feuilles qu'il vaut mieux retirer. Les planorbes et certains Ampullaires parviennent à limiter leur expansion, la plupart des algicides sont inefficaces.

Parmi ces taches vertes on peut trouver des Chaetophora qui sont des petits filaments 1 à 2 mm agglomérés, généralement broutés par les mollusques, qui ne laissent que la base, en forme de point vert de 2 à 3 mm.

D'autres photos plus grandes des mêmes algues encroutantes


Les Algues bleues-vertes visqueuses

 Ces algues sont visqueuses, gélatineuses et laissent une odeur désagréable d'acétone sur les doigts,se soulèvent en plaque,comme un tapis et prolifèrent à toute vitesse.

II ne s'agit en fait ni d'une algue ni d'une bactérie. C'est une bactérie parce que les cyano sont des organismes procaryotes et c'est une algue parce que cela possède un appareil photosynthétique et de la chlorophylle "a". Le nom officiel que personne n'utilise est en fait cyanoprocaryophyte.

On parle généralement de cyanobactéries, ou cyanophycées. Les poissons ou escargots ne les mangent pas car elles sont toxiques et les produits anti-algues du commerce n'ont pas d'effet .Ces toxines n'ont rien à voir avec le cyanure ("cyano" veut dire bleu), il s'agit d'alcaloïdes (amines cycliques d'origine végétale) qui sont le plus souvent neurotoxiques ou de polypeptides cycliques hépatotoxiques. L'absence de broutage n'est pas nécessairement lié à la présence de toxines et la raison de cette production toxinique n'est pas bien connue...

On ne sait pas bien pourquoi elles arrivent quelque fois à dominer totalement un écosystème aquatique. Elles apparaissent en cas de déséquilibre entre les phosphates et les nitrates ,ou si le milieu est carencé en azote car certaines d'entre elles peuvent fixer directement l'azote de l'air grâce à une enzyme spécifique : la nitrogénase.

Dans le cas de certains aquariums très plantés dans les quels le taux de nitrates est très bas, presque non-mesurable, on remarque que les cyano proliférent plus volontiers. Quand les nitrates sont disponibles, alors on trouve plutôt des algues vertes. Il est donc parfois nécessaire d'ajouter du nitrate de potassium (KNO3)

Elles sont souvent causées par une suralimentation des poissons, avec des aliments contenant beaucoup de protéines.

Mais aussi on en voit parfois dans un bac sain et bien équilibré !

Il y a des cyanobactéries partout. Elles se développent sur bon nombre de plantes vertes (epiphyte) ou sur la terre des pots . Certaines cyano possèdent des cellules de résistance (akinètes) qui peuvent très bien être entrainées dans l'aquarium par un simple courant d'air. De même, en achetant des plantes aquatiques pour mettre dans votre aquarium, il y a de fortes chances que des akinètes soit présentes sur les feuilles ou les tiges. On en trouve également sous les écailles de poissons tropicaux. Certaines espèces ont ainsi été introduites accidentellement.

Parfois une poussée de cyano dénote un manque de phosphates. Il semble aussi qu'un déséquilibre entre les nitrates et les phosphates favorise la pousse de ces algues comme celle des algues pinceaux . Dans ce cas si les nitrates sont inférieures à 5 mg/L, on peut ajouter du nitrate de potassium KNO3 et , du PO4 sous forme de KH2PO4 ou K2HPO4. Il semblerait que le rapport optimal entre nitrate et phosphate soit de 10 contre 1 ( 10 mg/l de nitrate = 1 mg/l de phosphate ). Si ce rapport est déséquilibré dans un sens ou dans l'autre , ce sont les algues qui en profitent: ceci n'a pas grand chose de scientifique mais empiriquement ça se vérifie souvent...
Il faudrait donc éviter d'abaisser trop les nitrates et phosphates ; viser un taux à zéro est un mauvais calcul...

U n rapport N/P très faible donne un type d'algue brune non identifiée, sous forme de feutre très coriace.
Un rapport N/P très élevé donne des cyanobactéries bleutées visqueuses qui disparaissent si le NO3 s'approche de zéro

Par exemple, si on élimine seulement PO4, on favorise le développement des cyanobactéries de couleur bleu-vert, même pour des valeurs telles que PO4=0,02 mg/l et NO3=6 mg/l (exemple testé ici: http://www.steimer.fr/ )

Plus d'informations sur les cyano et surtout de nombreuses photos

Elles forment des plaques sur les feuilles, qui étouffent les plantes
vert fluo
vert foncé

des plaques gluantes sur le sable et le décor

presque noir
rose, violet....
Lire le texte détaillé sur les Cyanobactéries

 

Comment s'en débarrasser ?

Il faut en enlever la plus grande quantité possible en les siphonnant chaque jour, en nettoyant très attentivement les pièces du décor qui sont atteintes, en changeant plus d'eau et plus souvent , bref en améliorant nettement la qualité de l'eau du bac.

Elles sont très sensibles au cuivre. Elles sont tuées par une concentration très faible de cet élément. Les traitements au cuivre sont utilisés à grande échelle sur lac ou sur étang pour s'en débarrasser mais quelques fois, ce remède est pire que le mal !

Si on ne parvient pas à s'en débarrasser après plusieurs semaines de destruction manuelle et pas après 2-3 semaines.. :-( on peut alors envisager "l'artillerie lourde" c'est à dire un traitement aux antibiotiques . L'emploi d'antibiotiques dans un aquarium est à déconseiller, on risque de créer des souches de bactéries résistantes , ce qui commencent à poser des gros problèmes en médecine; de plus les antibiotiques tuent les bonnes bactéries utiles dans le bac et dans le filtre, autant que les cyano ! Il faut donc bien réfléchir avant de se lancer dans l'utilisation des ATB qui devraient rester réservés à l'usage humain ou tout au moins conseillés et prescrits par un vétérinaire.

 

Le remède : Erythromycine (antibiotique)

200 mg pour 100 litres, renouveler 3 jours plus tard. Le traitement doit durer au moins 5-6 jours.

Avant l'administration de l'antibiotique, il faut retirer manuellement la plus grande quantité possible d'algues bleues pour éviter qu'une fois mortes elles polluent encore plus le bac. Après 5 jours, il est nécessaire de changer 50% de l'eau et filtrer toute la semaine sur du charbon pour éliminer les restes du traitement . Il faut javeliser l'eau siphonnée qu'on va jeter pour éviter de répandre les antibiotiques dans la nature . Attention aussi de bien surveiller les nitrites, qui risquent d'augmenter suite à la surcharge de matière organique due à la mort des algues. Il est aussi important de réensemencer le filtre en bactéries .

 Pour en savoir plus sur les cyanobactéries 2 sites à visiter :

http://www.ac-creteil.fr/svt/labo/cyanobact/culticyano.htm

http://www.pasteur.fr/recherche/RAR/RAR96/Pmic.html

  encore d'autres photos de Cyano

Lire le texte complet sur les cyanobactéries avec des photos

Commentaires et remarques d'utilisateurs d'ATB...


 

Les algues "en pinceau"

Elles semblent noires ou vrte foncé ,mais ce sont des algues rouges ; la plupart des algues rouges se sont développées en eaux de mer, mais un certain nombre de Rhodophycées vivent aussi en eau douce et donc dans nos aquariums. Il est difficile de s'en débarrasser, les poissons ne les mangent généralement pas, et on peut difficilement les arracher, car elles sont courtes 5 à 10 mm. Etonnament, parmi les algues rouges, on en trouve des vertes, bleuâtres, noires, brunes...certaines sont courtes, mais d'autres font les longs filaments raides.

Elles poussent en touffe, comme des poils de pinceau, et apparaissent sur les souches et les pierres qui décorent le bac ou sur les feuilles de vieilles plantes, surtout les plantes à croissance lente comme les Anubias et les Echinodorus qu'elles finissent par étouffer. Ces algues rouges peuvent aussi avoir l'aspect de filaments bleu-vert sombre , leur couleur rouge étant alors masquée par d'autres pigments . Elles apprécient le courant , on les voit souvent dnas les zones bien brassées du l'aquarium et sur le tuyau de sortie du filtre.

On les trouve aussi parfois sur le sol du bac .

Pleine de saletés

Audouinella

Elles se développent quand le pH est bas, et probablement quand il y a dans l'eau un excès de matières organiques. Paradoxalement, on les voit aussi dans certains bacs où il y a une carence en phosphates et l'espacement des changements d'eau suffit à les faire régresser.

Remède: Il est très difficile de les faire disparaître : il faut éliminer les feuilles atteintes ou carrément de jeter les plantes qui en sont envahies, puis faire des gros changements d'eau pour améliorer le milieu et contrôler des nitrates et phosphates. On peut aussi immerger les éléments du décor mais pas les plantes ! dans une solution de 25% d'eau de Javel et 75% d'eau, puis en frottant bien , pour éliminer les algues mortes. Empiriquement elles semblent avoir besoin d'un support organique, bois, racine de tourbière, vieilles feuilles d'Anubias...ou même coquille d'escargots pour se développer. Le simple fait de retirer tous les bois de l'aquarium et d'oter les feuilles atteintes suffit souvent à les faire disparaître.

Parfois une poussée d'algues pinceaux dénote un manque de phosphates. Il semble aussi qu'un déséquilibre entre les nitrates et les phosphates favorise la pousse de ces algues comme celle des cyano... Dans ce cas si les nitrates sont inférieures à 5 mg/L, on peut ajouter du nitrate de potassium KNO3 et , du PO4 sous forme de KH2PO4 ou K2HPO4. Il semblerait que le rapport optimal entre nitrate et phosphate soit de 10 contre 1 ( 10 mg/l de nitrate = 1 mg/l de phosphate ). Si ce rapport est déséquilibré dans un sens ou dans l'autre , ce sont les algues qui en profitent: ceci n'a pas grand chose de scientifique mais empiriquement ça se vérifie souvent...
Il faudrait donc éviter d'abaisser trop les nitrates et phosphates ; viser un taux à zéro est un mauvais calcul...

On recommande parfois l'utilisation d'aspirine ( acide acétysalicylique pur sans additif vanille ou orange :-) ) 500 mg pour 100 litres d'eau en une seule fois. On dilue le comprimé ou la poudre dans un verre d'eau ou dans une bouteille d'un ou deux litres, et on verse sur la surface en répartissant. Il faut bien aérer le bac, avec un bulleur à fond et surveiller l'attitude des poissons. Attention aux Crevettes ainsi qu'aux Corydoras et Ancistrus qui y sont très sensibles.... L'emploi de cuivre est aussi efficace, mais détruit en même temps les escargots et les invertébrés de l'aquarium.

Les seuls poissons qui s'en nourissent sont les Panaque nigrolineatus qui malheureusement deviennent trop grands pour la plupart des aquariums... et les Crossocheilus siamensis quand ils sont jeunes et qu'ils ne trouvent rien d'autre.

Quelques commentaires d'aquariophiles ayant utilisé l'aspirine contre les algues .

Pour creuser plus loin il faut lire cet article très long http://www.discuspassion.com/ et très insttructif: Maîtriser les algues en aquarium planté

 


Algues noires et dures comme des poils .

Des algues noirâtres, qui sont en réalité des algues rouges.

Il s'agit en réalité d'algues rouges, filiformes, touffues et de couleur rouge, brune ou noire, qui se développent sur les plantes et les pierres, quasiment aucun poisson ne les mange et les algicides sont très peu efficaces... Elles se développent souvent dans les endroits soumis à un fort courant , sortie du filtre ou rejet des pompes. On peut tenter de modifier le courant d'eau pour les affaiblir. Il faut les enlever en sortant du bac le décor (roche ou racine ) et en frottant sous l'eau très chaude et couper les feuilles des plantes les plus atteintes. L'emploi d'aspirine donne souvent des bons résultats ou la modification brutalement d'un des paramètres de l'eau.

Elles sont souvent caractéristiques d'une eau dure affichant des valeurs de pH supérieures à 7 et signalent un manque de CO2, ce qui n'est pas un cas rare dans un bac Tanganyika par exemple ,avec une eau dure et alcaline.


Un truc étrange,

blanc ,

qui se déplace...

Un truc étrange , qui a fait parler du lui sur divers forums avant d'être identifié!

Une algue, un champigon , une moisissure?

Ca se déplace lentement , de façon autonome et pas seulement porté par le courant... et ça prolifère rapidement

C'est un protozoaire qui se déplace pour trouver sa nourriture , mi-champignon, mi-plasmode unicellulaire;

Une sorte de "champignon" inférieur, qui est parfois aquatique, et mobile à un moment de son développement. .

Pour s'en débarasser on peut employer un anti-fongique contenant du cuivre, mais Attention ça tuera aussi les invertébrés du bac...

Plasmodium : Physarum polycephalum ??

Voir cette page http://waynesword.palomar.edu/slime1.htm pour d'autres photos et des information biologiques.

voir aussi la page sur Wikipédia http://fr.wikipedia.org/wiki/Myxomycète


J'ai parlé essentiellement ici des algues qui se développent dans des bacs d'eau douce et plutôt acide. Les Aquariums recréant le biotope des lacs du Tanganyika et Malawi sont aussi parfois envahis par des algues dont bon nombre de poissons se nourissent.


L'eau verte  

Il arrive parfois que l'eau du bac soit envahie d'algues unicellulaires microscopiques vertes en suspension dans l’eau, qui lui donnent une apparence de soupe aux pois. Il y a parfois un développement explosif de phytoplancton et de petites bestioles microscopiques. Si on prélève un verre de cette eau , on se rend compte qu'elle est vraiment verte.
L'eau verte apparît parfois si le bac est exposé en plein soleil ou placé à l'extérieur, s'il y a trop d'éléments nutritifs disponibles,( nitrates, phosphates...) ou un sol trop riche qui "remonte" . C'est provoqué parfois aussi quand la filtration est insuffisante par rapport à la population du bac. Le seul remède efficace à long terme est d'employer une lampe UV pendant quelques jours.

Algues et soleil

 On prétend parfois que l'exposition d'un aquarium au soleil favorise la croissance des algues. Pour ma part je ne suis pas d'accord, mon bac amazonien reçoit 2 à 3 heures de soleil chaque jour ( tout au moins quand il ne pleut pas...:-) ) et il n' a pas d'algues. Le soleil ne favorise pas les algues dans un bac bien équilibré et bien planté. J'ai aussi un bac pour les Killes qui est au soleil pendant tout l'après-midi et qui n'a pas l'ombre d'une algue. Il est particulièrement clair et limpide ...et les plantes y poussent très très bien .Ce qui ne veut pas dire qu'il est possible de placer son aquarium sur l'appui de la fenêtre, relativisons les choses...:-)

D'autres photos du bac au soleil

 

Contrat Creative Commons
Cette page est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Common

Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage à l'identique .

 ..